Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Daniel Conversano

Je peux en parler à présent que je n'habite plus à 50 mètres de là. Vivre avec ma petite amie m'oblige à une certaine prudence, puisque j'apparais à visage découvert dans des vidéos qui font de moi un ennemi de la République ; j'essaie de ne jamais être très précis publiquement sur l'endroit où je réside, tant que j'y réside.

Maintenant que je n'y suis plus, je vous apprends donc que j'ai vécu 1 an à Neuilly-sur-Marne, en Seine-Saint-Denis (93).

Trou du cul de la France multiculturelle, un vrai cauchemar.

Environ 80% de noirs et d'arabes.

L'européen y survit en large minorité, c'est d'une déplorable évidence... il suffit d'ouvrir les yeux, et de regarder droit devant.

Mais ce n'est pas l'objet de cet article. Au centre de cette totale absence de France et de raffinement, un restaurant tout à fait recommandable, qui a égayé notre triste année en terre africaine.

En suivant un simple conseil de Trip Advisor, nous sommes tombés sur une pizzeria au décor qui ne payait certes pas de mines (laissez tomber le plan si vous cherchez un joli vis-à-vis, c'est collé à un Simply Market tout bidon !), mais qui nous a enchanté à la première bouchée.

DE LA VRAIE PIZZA ITALIENNE, EN PLEIN 93 !

Inespéré.

Le patron est affable et bavard, sa compagne charmante, efficace et appliquée, et les ingrédients comme la pâte des pizzas (toutes, vraiment) sont en tous points exceptionnels ; je ne suis même pas certain d'avoir trouvé des pizzas de ce niveau dans la région des Pouilles dont je suis originaire, lorsque j'y suis allé la dernière fois.

Si vous avez le malheur d'habiter le 93, faites-y un tour sans tarder.

C'est à cause de ces canailles talentueuses que je n'ai pas perdu un seul kilo en 2015 !

Au fil du temps, j'ai d'ailleurs noué amitié avec le chef pizzaïolo.

Il n'est toutefois pas nécessaire d'y aller en mon nom, car je n'ai pas révélé le fond de mes idées politiques aux deux tenanciers ; ce n'était tout simplement pas le lieu pour le faire. C'est un endroit où on se détend et où on mange bien. Point, à la ligne.

N'y allez pas parce que c'est un pote à Conversano, mais parce que le mec fait des pizzas d'enfer !

Pour information, chaque année, il participe aux championnats du monde de la pizza et s'y illustre brillamment.

On moquera sans doute le caractère "what the fuck" d'un tel article sur un site nationaliste comme le mien, mais on aura tort de le faire. En tant que militant natio, ce que je recherche, en toutes choses, c'est la qualité. Et dans ce restaurant, qui s'appelle à toutes faims, elle est vraiment au rendez-vous.

ATTENTION : il vaut mieux réserver pour le vendredi et le samedi.

Bon appétit !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Triste 01/06/2016 02:22

Je connais bien le 93 et toutes les villes ne se valent pas niveau immigration/sécurité. Neuilly-Sur-Marne ça va plus ou moins selon les quartiers de la ville, et puis les communes environnantes (Villemomble, Le Raincy, Neuilly Plaisance) sont assez calmes et aisées et encore majoritairement blanches. Si Neuilly est un enfer pour toi, qu'auraient été Saint-Denis, Bobigny, Aubervilliers, etc ? :D
Dommage je suis souvent dans le coin d'ailleurs j'aurais bien voulu te rencontrer, bien que non blanc :p

Eude 15/02/2016 00:49

Des pizza pas forcément bonne en Italie, les chinois qui font du cognac, et j'en passe.
Tout ça en dit long sur notre époque troublé. Quand je me remémore mon père qui en terminant sa bouteille de pinard disait tout haut "Encore une que les allemands n'auront pas !", il ne se doutait pas de ce qui nous attendait tous.