Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Daniel Conversano

Bach sait-il seulement que 250 ans après sa mort, les airs qu'il a inventés nous font encore pleurer d'émotions ?

Comme ce prélude... réellement vertigineux, ça n'a pas de mots...

Dieu s'est exprimé à travers la main de Bach, et nous a fait goûter à la musique de son être scintillant.

Il a choisi l'Europe de l'ouest, pour délivrer ses messages d'espoir les plus beaux, et les plus invincibles.

Soyons à la hauteur de la confiance qu'il a placé en nous.

Jean-Sébastien, s'il y a un "ailleurs", tu t'y trouves sûrement, et d'en bas, humbles vivants que nous sommes encore, nous te saluons.

Le violent amour que nous portons à ce passé là doit être le moteur de la haine légitime que nous ressentons envers tous ceux qui cherchent à nous le faire oublier.

J'aime Jean-Sébastien Bach à en mourir, je vote Front National et plus encore.

Tout cela se tient.

Savent-ils que nous les aimons ?

Commenter cet article

Augustin 11/02/2016 22:30

Personnellement, ce sont ses toccatas BWV 910-916 qui m'ont fait plonger tête baissée dans la musique de Bach (aimant plutôt la musique des années 1850-1920 à la base) : https://www.youtube.com/watch?v=JNjNuQJG9xY

Longue vie à ce blog :)

Nicolas 11/02/2016 14:40

Et juste après il y a la fugue! https://youtu.be/d_ua7KzsXBU?t=1m57s